Maison sociale Croix Luizet : chronique de la bataille pour le maintien (actualisée)

• Jeudi 27 octobre 2022, la direction de la Maison sociale de Croix Luizet annonçait l’arrêt de ses activités dès novembre aux 400 adhérents et 20 salariés.

• Vendredi 4 novembre, le comité POID du Rhône lançait une pétition « Pour le maintien de tous ses emplois, activités, et des locaux » et « Pour la reprise en régie municipale directe, avec tous les moyens nécessaires ». En quelques heures, plusieurs dizaines de signatures en ligne affluaient.

• Lundi 7 novembre, Le Progrès publiait un article (ci-contre) au sujet de cette pétition qui avait commencé à être signée sur le marché de Croix-Luizet.

• Mardi 8 novembre, plusieurs signataires se réunissaient avec un militant du POID pour commencer à s’organiser.

• Mercredi 9 novembre, est transmis un courrier au Maire de Villeurbanne pour qu’il agisse en faveur du maintien de la Maison sociale et qu’il reçoive une délégation.
Ce courrier est signé par 3 parents de la crèche « Tom Pouce », 2 adhérentes de l’association et un militant du POID, au nom des 150 premiers signataires de la pétition. Il est accompagné de 9 premiers témoignages.

• Dimanche 13 novembre, un flyer A5 et une affiche sont publiés pour faire connaître la campagne pour le maintien de la Maison sociale.

• Lundi 14 novembre, lors du Conseil municipal de Villeurbanne, le sujet n’est tout bonnement pas évoqué ! Cela bien que plusieurs élus – de la majorité comme de l’opposition – sont pleinement impliqués…

• Mercredi 16 novembre, nouvelle rencontre de signataires qui décident d’organiser l’élargissement de la bataille, notamment en faisant signer ensemble sur les marchés.

• Samedi 19 et dimanche 20 novembre, 90 nouvelles signatures sont collectées sur les marchés de Croix-Luizet et des Charpennes.

• Mardi 22 novembre, le groupe d’habitants qui organisent la signature de la pétition s’adresse aux groupes d’élus de la majorité municipale de Villeurbanne et leur demande « de prendre vos responsabilités et d’agir pour le maintien de la Maison sociale Croix-Luizet ».

• Mercredi 23 novembre, une conférence de presse est tenue devant la Maison sociale par le groupe d’habitants qui organisent la signature de la pétition. Le Progrès en rend compte dans un nouvel article publié dans son édition du lendemain.
Le soir-même, la réponse du maire PS de Villeurbanne, Cédric Van Styvendael, parvient à ceux qui se sont adressés à lui deux semaines plus tôt. Une « réponse » qui ne répond à aucune des deux revendications portées par la pétition, ni à leur demande d’être reçus, mais qui justifie l’attitude de la Mairie « accompagnant » la fermeture.

• Jeudi 24 novembre, les habitants regroupés pour le maintien publient un communiqué de presse réagissant à cette réponse. Ils réaffirment, forts du soutien de plus de 300 habitants : « Nous poursuivons le combat, avec le POID, pour le maintien de la Maison sociale Croix-Luizet, ses activités, ses emplois et ses locaux : Plus que jamais, nous demandons au Maire, aux élus, de répondre à ces revendications et de nous recevoir d’urgence en délégation. »

• Vendredi 25 novembre, un reportage sur la fermeture de la Maison sociale, donnant la parole notamment aux parents et mentionnant la pétition pour le maintien, est diffusé dans l’édition du 19/20 de France3 Rhône-Alpes.

De nouvelles initiatives sont en discussion.

▶︎ Faisons signer la pétition sur les tableaux papier dans nos immeubles, auprès de nos amis, des parents d’élèves de l’école de quartier…

Signez et faites aussi signer en ligne la pétition « Maintien de la Maison sociale Croix Luizet »