La Tribune des canuts n°1 (octobre 2015)

À quoi veut servir La Tribune des canuts ?

TC1L’éditorial de Grégoire Connolly

Cet été paraissait le premier numéro de La Tribune des travailleurs. Un hebdomadaire national avec lequel les militants du Parti ouvrier indépendant(*), fidèles au POI des origines, contribuent à construire la représentation politique, le parti, dont les travailleurs ont besoin. Chaque semaine y sont posés les problèmes auxquels la classe ouvrière est confrontée dans sa recherche du mouvement d’ensemble qui mettra à bas les plans destructeurs du gouvernement et de l’Union Européenne.

Le 26 septembre, un meeting internationaliste du POI(*) s’est tenu en région parisienne. Il a invité les militants, les travailleurs, les jeunes, à se grouper autour de l’appel : « Un vrai travail ! un vrai salaire ! Ne touchez pas au Code du travail ! » (voir page II).

Dans le Rhône, la campagne est lancée. D’ores et déjà, elle rencontre un vif écho sur les marchés, dans les écoles, les usines, les services, les universités… Nous voulons discuter cet appel et regrouper tout ceux qui partagent ses conclusions. C’est la raison d’être de ce que vous avez en mains.

Cet automne, nous publions donc le premier numéro de La Tribune des canuts, supplément local de La Tribune des travailleurs. Un journal « rhodanien » des militants, travailleurs et jeunes qui font vivre la campagne nationale « Ne touchez pas au code du Travail ! », qui discutent autour des questions soulevées par le POI(*) dans La Tribune des travailleurs. Mais pas seulement.

Il y a bientôt un an, le 1 janvier 2015, naissait la Métropole de Lyon, sous la houlette de Gérard Collomb (sénateurmaire PS de Lyon et président du Grand Lyon) et Michel Mercier (sénateur-maire UDI de Thizy, ex-ministre de Sarkozy et ex-président du Conseil Général du Rhône). Une nouvelle collectivité que le gouvernement propose commet exemple pour l’ensemble du pays. Le 1er janvier 2016, de nouvelles Métropoles verront le jour (Paris, Marseille…). Ce dispositif de la loi MAPAM (2014) est intimement lié à toute l’entreprise du gouvernement Hollande-Valls de liquidation des droits et de la démocratie, à travers le rapport Combrexelle contre le Code du travail, la loi NOTRe (dernier volet de la “réforme territoriale”). Ce qui pose une question : la Métropole de Lyon ne doit-elle pas être combattue… et démantelée ?

Le premier acte de La Tribune des canuts sera donc de mener l’enquête : “Après un an de Métropole à Lyon : quels impacts pour la population, les services, les agents ?”

Vous lirez dans ces deux pages, les premières contributions d’usagers, de syndicalistes, d’agents confrontés à la mise en œuvre de la Métropole.

Nous en appelons à nos lecteurs : La Tribune des canuts se veut être tribune libre, tribune de discussion. C’est donc votre journal. Discutons-le, diffusons-le ensemble, contribuez à ce journal.

(*)  Devenu POID lors du Congrès de novembre 2015 regroupant les adhérents fidèles au POI des origines.