LETTRE OUVERTE en défense des Hospices Civils de Lyon

Lettre ouverte en défense des Hospices Civils de LyonFace à la situation intolérable dans laquelle est placé l’hôpital public, le comité du Rhône du POID s’est adressé aux partis et mouvements politiques du département se réclamant du mouvement ouvrier et de la démocratie pour prendre une initiative dans l’unité. En l’absence de réponse, le POID 69 reste ouvert à toute proposition mais estime urgent de briser le silence. C’est pourquoi nous proposons à la population de contresigner massivement cette lettre ouverte dans l’objectif d’interpeler les responsables politiques : ils devront rendre des comptes !


Rejoignez les 123 premiers signataires :

Signez et faites signer la LETTRE OUVERTE en défense des Hospices Civils de Lyon initiée le 4 février 2018 par le comité du Rhône du POID !

Signature en ligne : via le formulaire ci-dessous.


LETTRE OUVERTE en défense des Hospices Civils de Lyon

à la ministre de la Santé,
et au maire de Lyon – président du Conseil de surveillance des HCL

✚ Depuis le 22 janvier, le personnel du service des urgences de l’hôpital de Lyon-Sud est en grève pour exiger les postes et les moyens de faire leur travail devenu impossible. Il a lancé dans une pétition “un appel à une mobilisation nationale pour enfin être entendus”, et depuis a été rejoint dans la grève par le personnel des services d’urgence de l’hôpital Edouard Herriot (HEH) avec leurs syndicats CGT, FO et SUD.
✚ Depuis plusieurs semaines, les personnels de l’hôpital de la Croix-Rousse se mobilisent avec leurs syndicats par la grève, des manifestations et pétition contre le démantèlement de la filière de soins hépatiques de leur hôpital. Ce qu’engendrerait le transfert annoncé des greffes de foie à HEH (où un tel service a été fermé il y a plusieurs années).
✚ Depuis des mois, les personnels et les patients de l’Hôpital Henry Gabrielle de Saint-Genis-Laval se mobilisent, notamment par un comité de défense ayant recueilli un très large soutien, contre sa fermeture programmée.

Et pendant ce temps, Madame Buzyn,
◆ votre gouvernement, en supprimant les cotisations sociales, sape les fondements de la Sécurité sociale, et donc de l’hôpital public,
◆ vous déclarez que « 30 % des dépenses de l’assurance maladie ne sont pas pertinentes »,
◆ vous souhaitez à l’hôpital « fermer les lits qui ne servent à rien », alors que déjà ces dix dernières années ont été fermés dans les hôpitaux 16 000 lits, 299 services de chirurgie, 90 centres d’IVG et plus de 60 % des maternités,
◆ votre « stratégie nationale de santé 2018-2022 » veut « faire évoluer les modes de financement de l’activité hospitalière sur la base d’indicateurs de résultat », aggravant encore conséquences terribles de la tarification à l’activité (T2A), lois Bachelot (2009) et Touraine (2015) et de la mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT).

Et vous, Monsieur Képénékian,
◆ depuis le début de votre mandat de président du Conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon en octobre dernier, la fermeture de l’Hôpital Henry Gabrielle a été confirmée, le transfert du service des transplantations hépatiques de l’Hôpital de la Croix-Rousse a été programmée… sans que vous n’exprimiez publiquement aucune opposition à ces mesures ;
◆ ce faisant, vous vous inscrivez dans les pas de votre prédécesseur, Gérard Collomb, qui de 2001 à 2017 a présidé à la fermeture par les HCL des hôpitaux de l’Antiquaille (en 2003), Debrousse (en 2008) et l’Hôtel-Dieu (2010) et à de multiples restructurations de service aboutissant à la suppression de près d’un lit d’hospitalisation sur cinq.

ÇA SUFFIT ! CE NE SONT PAS LES SOINS QUI NE SONT “PAS PERTINENTS”,
C’EST VOTRE POLITIQUE DE DESTRUCTION DE L’HÔPITAL PUBLIC !

Madame Buzyn, Monsieur Képénékian, vous avez des comptes à rendre à la population. Pour notre part, nous exigeons :

• PLUS UN SEUL HÔPITAL, PLUS UN SEUL SERVICE, PLUS UN SEUL POSTE SUPPRIMÉ !
• MAINTIEN DE L’HÔPITAL HENRY GABRIELLE ET DE TOUS LES SITES DES HCL !
• MAINTIEN DU SERVICE DE GREFFE HÉPATIQUE DE LA CROIX-ROUSSE !
• CRÉATION DES POSTES ET MOYENS NÉCESSAIRES AUX URGENCES ET DANS TOUS LES SERVICES !
• ARRÊT DES RESTRUCTURATIONS ET RÉOUVERTURE DES SERVICES FERMÉS !
• ABROGATION DE LA T2A, DES LOIS BACHELOT ET TOURAINE ET DES GHT !
• RETOUR À LA SÉCURITÉ SOCIALE DE 1945 !